L'édition 2021 de Batibouw en virtuel : Quelles sont les conséquences ?

L'édition 2021 de Batibouw en virtuel : Quelles sont les conséquences ?

Si l'horeca a beaucoup souffert de la pandémie mondiale de Covid-19, les foires et autres salons physiques ont elles aussi subi cette crise et ont dû se renouveler pour tout de même avoir lieu.

L'objectif ? Passer du réel... au virtuel. C'est le cas de Batibouw qui, si il honorera bien son rendez-vous annuel pour tous les professionnels du métier, se verra remplacer par un tout nouveau salon virtuel accessible via leur site web pour son édition 2021.

Concrètement, qu'est-ce que cela implique ?

Salon Batibouw 2021 : Du réel au virtuel

Cette édition 2021 de Batibouw sera indubitablement à marquer d'une pierre blanche. Depuis son existence il y a plus de 60 ans maintenant, le salon s'est toujours tenu à la même date et au même endroit, à savoir en février-mars au formidable Palais de Brussels Expo.

Mais en réponse à la crise de la Covid-19, Fisa, l'organisateur emblématique du salon, s'est malheureusement vu contraint d'organiser le salon de cette édition 2021 non plus en présentiel, mais bien en virtuel. Via une plate-forme 100% digital, les visiteurs auront l'occasion de visiter le salon virtuellement et "de manière très originale et intuitive" selon ses organisateurs.

Le tout sera accessible via un lien qui vous sera donné lors de votre inscription sur le site de Batibouw.

Qu'en est-il des exposants ?

Des visites entièrement virtuelles parmi tous les différents exposants qui ont tout de même souhaité participer au rendez-vous, au nombre réduit de seulement 185 exposants pour cette édition 2021 de Batibouw.

Le constat est le même côté visiteurs, attendus moins nombreux que lors de l'édition 2020 qui venait s'intercaler avant le début de la pandémie de Covid-19 dans nos contrées. Une édition déjà chamboulée sur son dernier week-end, où nous n'avions préféré ne pas tourner de vidéos une fois sur place, au contraire de l'édition 2019 :

Quelles conséquences pour le secteur de la cuisine équipée et de l'électroménager ?

Si le passage de Batibouw édition 2021 au 100% digital était une obligation afin que le salon ait toujours lieu, ne pas pouvoir se voir en présentiel implique certaines contraintes.

À commencer par la seule chose qui sera à jamais impossible via une plateforme digital : le toucher. D'autant plus important lors des présentations de matières, de produits, ou encore de matériel propre au salon qui nécessitent une certaine vue en réel et surtout de près, afin de se rendre bien compte de l'ensemble de ces qualités ou non.

Même constat pour les catalogues de produits qui, si ils seront bien disponibles via la plateforme digitale dédiée à cette édition 2021, auront du mal à remplacer un vrai catalogue physique pouvant se parcourir lors d'un échange commercial avec les différents exposants du salon.

Des conséquences pour tout le secteur

Les conséquences seront aussi financières pour tout les exposants avec un nombre très réduit de visiteurs. Un coup dur pour nous tous, professionnels du métier, qui devront faire face aux conséquences de la pandémie de Covid-19.

Conclusion

N'ayant malheureusement pas d'autres choix pour honorer son rendez-vous annuel et immanquable, j'ai bien peur que cette version 2.0 du plus grand salon de la construction et de la rénovation en Belgique ne connaissent pas le succès escompté. La faute au fait que nous, les Belges, aimons voir les choses, les toucher, avoir ce contact entre professionnels du métier si propre à ce salon.

Dans ce sens, nous ne pouvons qu'espérer que l'édition 2022 du salon fera le chemin inverse et repassera du virtuel au réel si les conditions le permettent.

Articles en relation

Ajouter un commentaire Les champs marqués d'un  sont obligatoires.

 (avec http://)

Retourner en haut de la page

Recevez notre Newsletter !

Pour vous informer sur nos actualités et découvrir tous nos conseils.