Déchiffrez les labels énergétiques

Déchiffrez les labels énergétiques

Quand on les comprend, les labels énergétiques sont de bons outils pour comparer et mieux choisir vos électroménagers. Mais le problème avec les labels énergétiques, c'est qu'ils ne sont pas toujours clairs. J'ai donc compilé pour vous, quelques trucs et astuces pour tout vous les expliquer.

D'une manière générale, le label énumère les caractéristiques du produit. Pour un four par exemple:

comprendre les labels énergétiques

Choisir votre four à l'aide du label énergétique

Choisir votre aspirateur avec (ou sans) label énergétique

Autant vous le dire d’emblée, je trouve que les labels énergétiques pour aspirateurs sont très mal conçus. 

Mon premier conseil pour choisir un aspirateur est aussi la première raison pour laquelle je ne suis pas complètement d’accord avec le système de classification des labels énergétiques pour aspirateurs.

À savoir : l’efficacité de dépoussiérage de votre aspirateur.

Même si les nouvelles générations de têtes d’aspiration améliorent l’efficacité de votre aspirateur, certains sols nécessitent une certaine puissance. Les familles qui possèdent une grande maison et/ou des animaux ont aussi besoin de puissance. Mon premier conseil sera donc de ne pas être effrayé à l’idée de choisir un modèle d’aspirateur de classe B ou C. D’autant que vous ne l’utiliserez pas toujours au maximum de sa puissance.

Choisir une hotte de cuisine avec les labels énergétiques

La première valeur à regarder lorsque vous devez choisir une hotte : le bruit en décibels.
Le volume sonore et la qualité des filtres sont vraiment ce qui distingue une hotte d’entrée de gamme avec les modèles de plus haute qualité.

La classe hydrodynamique est aussi une valeur importante. En deux mots, le rapport entre le débit et la pression. En un mot : la capacité de votre hotte à évacuer rapidement l’air vicié de votre pièce.

Sorry, j’avais dit en un mot.

Choisir une cave à vin avec les labels énergétiques

Il est en fait assez simple de choisir une cave à vin. Particulièrement avec les labels énergétiques.

La capacité de stockage est le premier critère de choix d’une cave à vin. Il faut savoir qu’on ne la considère pas en litres, mais en nombre de bouteilles maximum : têtes-bêches (mises côte à côte, épaules contre épaules).

Le saviez-vous ?

Selon la température et le taux d’humidité à l'intérieur de votre cave à vin, il est aussi possible de conserver parfaitement vos bières et certains cigares.

Il faudra tout de même veiller au taux d'humidité. Sinon, les bouchons sèchent, trop humides les étiquettes se décollent et les bouchons gonflent, le vin est altéré. Une bonne humidité est indispensable poru conserver de grands crus ! 

Ajouter un commentaire Les champs marqués d'un  sont obligatoires.

 (avec http://)

Retourner en haut de la page