Pourquoi y-a-t-il 2 labels énergétiques sur nos produits en magasin ?

Pourquoi y-a-t-il 2 labels énergétiques sur nos produits en magasin ?

Ces dernières années, les performances énergétiques des électroménagers ont fait beaucoup de progrès. Si bien, que des classes A+ ou même A+++ sont apparus sur les labels énergétiques. Il était donc temps d'instaurer une nouvelle classification, mais aussi d'adapter les informations proposées sur ces étiquettes.

Même si nous pensons que les nouvelles étiquettes énergie sont plus claires, le changement risque d'entraîner une période de floue pour nombre d'entre vous.

Plutôt que d'attendre le 1er mars 2021 pour afficher les nouveaux labels énergétiques, nous avons opté pour un affichage double, avec les anciennes et les nouvelles étiquettes côte à côte. Vous pouvez alors comparer les labels énergétiques lorsque vous achetez vos électroménagers.

Comment y voir clair dans ce labyrinthe d'informations ?

Sur les nouvelles étiquettes, les labels énergétiques sont toujours échelonnés de A à G, mais la classification des appareils est basée sur de nouveaux critères plus stricts. Par exemple, un même modèle de réfrigérateur qui avait le label A+++ aura maintenant un label B ou C.

Ce qui nous semble également mieux, c'est l'affichage de la consommation à l'utilisation, plutôt que de proposer une moyenne à l'année.

Pour les sèche-linges, lave-linges ou lave-vaisselles, par exemple, on affichera une consommation par 100 cycles. Ce qui est non seulement plus concret, mais aussi plus clair. Il sera bien plus simple de se faire une idée de la consommation en se basant sur sa propre utilisation, plutôt que sur une moyenne globale. Vous ne trouvez pas ? 

Un label acoustique aérien

Sur l'ancienne étiquette de label énergétique, on affichait le nombre de décibels émis par l'appareil. Désormais, la valeur affichée correspond au bruit que l'on perçoit dans la pièce. Ce qui est beaucoup plus clair également !

Pour un lave-vaisselle par exemple, les décibels affichés peuvent être similaires pour deux appareils, alors que le bruit perçu varie si l'un de ces deux appareils est encastré dans un meuble, puisqu'une partie du bruit est étouffé par une porte de plus.

Comparez l'ancienne et la nouvelle étiquette pour les labels énergétiques

Pour vous aider, le SPF Economie propose ce schéma comparatif qui illustre les différences entre les deux types d’étiquettes (exemple pour un réfrigérateur sans congélateur).

Chez Defitec, nous pensions également qu'il était temps de revoir le système de classification, au risque de voir les + se multiplier. Au delà de cela, nous sommes aussi ravis de voir que les informations contenues sur les nouvelles étiquettes énergie sont plus concrètes pour le consommateur.

Retrouvez plus d'explications sur les nouveaux labels énergétiques en vidéo

Thomas vous explique ce qui change et partage son avis sur les nouveaux labels énergétiques


Articles en relation

Ajouter un commentaire Les champs marqués d'un  sont obligatoires.

 (avec http://)

Retourner en haut de la page

Recevez notre Newsletter !

Pour vous informer sur nos actualités et découvrir tous nos conseils.