On a testé la crêpière Krampouz

Vive la Bretagne !

Une nouvelle marque dans le magasin, KRAMPOUZ, c’est un peu de cette belle Bretagne qui vient chez nous. L’introduction de cette marque mérite une anecdote...

Mon épouse Nour & moi-même, adorons la Bretagne, nos filles aussi, nous y passons du temps le plus souvent possible. J’ai une passion en Bretagne (sur les Côtes-d’Armor) c’est de visiter les quincailleries, les établissements électroménagers, etc. Oui je sais, mais je m’inspire... Il y a des drogueries qui sont exceptionnelles et qui n’existent plus chez nous en Belgique. Dans l'un de ces magasins, je vois Krampouz, un produit BILLIG qui est comme dans les crêperies professionnelles.

J’en parle avec la gérante qui m’indique que c’est une marque BRETONNE, fabriquée chez eux, et que les crêpières de grande surface c’est n’importe quoi. Je souris, car je comprends que c’est avant tout la défense d’un savoir-faire.

L’idée me trotte dans la tête et je me demande si en Belgique, on est prêt à mettre plus de 250 € pour une crêpière. Alors, partout je suis persuadé que les consommateurs aiment la qualité et qu’une partie des consommateurs, évidemment amateurs de crêpes et galettes, seront sensibles à la vraie crêpière.

Je déniche l’importateur qui très sympathiquement m’envoie une Krampouz Billig en test pour faire des vidéos…

Petite histoire de la marque

  • La crêpière Billig comme vous la voyez date de 1981, toujours produite dans le Finistère et d’une qualité, c’est incroyable !
  • Plaque en fonte, 2500 W de puissance, nécessite une technique de culottage, mais ce n’est rien à côté de la qualité de cuisson.
  • Dans les années 50, cette crêpière était au gaz, mais j’ai trouvé des archives sur INA qui montre une cuisson de crêpe sur plaque en fonte au feu de bois.

Et finalement, on teste la crêpière en magasin

Le plus difficile est le tour de main, mais après 10 crêpes, ce n’est pas parfait, mais on y arrive. C’est tellement amusant de remettre en question une technique que vous avez toujours fait, de faire des crêpes à la poêle et là de commencer comme un professionnel, mais cela vaut le coup, car la VRAIE différence, c’est la cuisson !!!

À découvrir en vidéo sur notre chaine YouTube

Alors là les amis, les Defitecos, c’est incomparable. J’ai d’ailleurs tourné une vidéo pour ma chaine YouTube ou je mets en Battle la Krampouz, une poêle Tefal et une crêpière électrique DOMO…

Résultat ? La Krampouz est plus rapide, mais surtout la cuisson est uniforme. Votre crêpe est belle, uniformément cuite, bref c’est magique. La pâte peut être adaptée et le plus difficile sera le tour de main pour étaler la pâte, mais je peux vous certifier que vous serez aussi fier que moi quand vous commencerez à voir les premiers résultats.

Alors d’accord, comparez une Krampouz avec Tefal ou Domo ce n’est pas du jeu, mais c’était tellement amusant et surprenant.

Ah oui, dans la plupart des recettes, la pâte à crêpes est sucrée, je n’aime pas sucrer ma pâte à crêpes, donc je la fais sans sucre et aussi, il faut graisser la plaque la première fois pour la première crêpe et la suite des crêpes, vous ne devez plus graisser la plaque.

Bref, Merci à KRAMPOUZ de continuer la tradition des produits simples et de qualité.

Laissez un commentaire

Inscrivez-vous A la NEWSLETTER DEFITEC